L'Agriculture au Québec sous toutes ses formes !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Rentabilité

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
agricerfs



Masculin
Localisation : Saguenay ( St-Honoré )
Date d'inscription : 09/01/2011

MessageSujet: Rentabilité   Dim 06 Mar 2011, 6:28 am

Bonjour les amis , bien beau vos photos mais parlé moi de rentabilité S.V.P. , moi j'aurrais le l'argent pour me lancé dans cette agriculture mais j' ai bien beau prendre un crayon et une calculatrice et j'arrive toujours en deficit ses année-ci. Quand ont dit que la presse carré se vent de 2.5 a 3 dollards dans ma region et que la balle ronde se vent de 25 a 35 dollards selon sa composition ( prix moyen )et son volume. Moi mon patron me donne 26 dollards la presse ronde et sela est un prix fixe a tout les ans avec un % d' augmentation a tout les année et j'aurrais jamais plus bas.

Meme si j'aurrais 5 dollards de plus la presse ronde en fesant mangé des betes , es que cela vaut la peine dans avoir quand on sait tout l'ouvrage que cela comporte et parlé moi pas de l'asra , une compagnie ne se fie pas sur des subvention caché pour vivre comme on voyant a la semaine verte la semaine derniere. ( 60 % du revenu d' un producteur de boeuf ). Redicule de voir cela. Moi ce que je veut pour ma releve est de vivre d' agriculture et non pas de prestation d'asra comme si un pere de famille qui est sur le BS veut que ses enfant soit sur le BS tout leur vie . J'ai bien de la misere avec ca.

Elevé du boeuf pour nos congelateur, redicule quand on voit le prix de la viande en speciale au supermarché , des rosbeef a 5.60 $ le kilo , le poulet pret a cuire a 4,50 $ du poulet et le porc qui est toujours abordable et quand on sait que la viande perd beaucoup de valeur dans un congelateur.

Non moi je suis tres septique , faite moi la preuve que cela est rentable.Denis
Revenir en haut Aller en bas
gendronf

avatar

Masculin
Localisation : Ici
Date d'inscription : 18/01/2009

MessageSujet: Re: Rentabilité   Dim 06 Mar 2011, 12:38 pm

Tu as raison. Au Québec, avec les contraintes du climat, de l'environnement et des marchés mondiaux, présentement il n'est pas rentable d'élever du boeuf avec une rentabilité sans le support de l'asra. Si parmi vous il y en a un seul qui a la recette pour parvenir à cette rentabilité, donnez la moi. Les autres pays n'ont pas d'asra mais ont un autre système de subvention pour l'agriculture. S'il n'y avait pas cette forme de financement mondiale, la demi de la population mondiale n'aurait pas les moyens de se nourrir. Ce n'est pas d'aujourd'hui. Les Romains dans la Rome antique disait: " Du pain et des jeux". Ils avaient leur forme de subvention.
Revenir en haut Aller en bas
Charo

avatar

Masculin
Localisation : Centre-du-Québec
Date d'inscription : 14/04/2009

MessageSujet: Re: Rentabilité   Dim 06 Mar 2011, 2:24 pm

Je serais bien embêté de débuter en production bovine et surtout sans ASRA dans le contexte d’aujourd’hui. J’ai lu votre autre texte sur le forum du bulletin des agriculteurs et je comprends pas mal votre point de vue agricerf. L’agriculture est dure pour la santé mais il y a d’autres métiers pas faciles non plus.
On est une entreprise bovine qui boucle ses années financières à l’encre noire donc du côté positif mais ce n’est jamais des chiffres impressionnants pour l’investissement que ça prend et ce ne serait pas le cas sans ASRA et PPA. Notre entreprise s’est bâtie au fil des années quand les terres étaient moins chères et on achète surtout de la machinerie usagée. On vend une partie de nos animaux avec une plus value étant en production de pur-sang et les autres pour la plupart sont engraissés à la ferme. On essai d’aller chercher le maximum de chaque bête, certains visent la quantité pour arriver nous on vise l’efficacité. On fini souvent l’année avec autant de veaux que de vaches vêlées, mais ça prend de la surveillance et une bonne gestion générale. Le discours en production bovine de regrouper les vêlages et d’avoir de plus petites vaches ne s’applique pas à tous les élevages. Vêlage en avril-mai pour sevrer en novembre c’est bien pratique pour la gestion des pâturages mais si tout le monde fait la même chose on voit ce que ça donne, le prix du veau d’embouche et de la vache de réforme sont souvent à leurs plus bas en novembre-décembre. Ici la boucherie nous prend 5-6 têtes par mois, si on veut fournir à l’année ça pend une échéance diversifiée comme disent les conseiller en placement donc des vêlages un peu plus étalées, d’où un groupe qui vêle en automne. Pour les vaches plus petites vs les plus grosses en climat nordique une petite vache prend beaucoup d’énergie pour garder sa chaleur interne durant l’hiver. Au Texas où il fait chaud et où les vaches sont dehors à l’année c’est peut-être une bonne pratique. Souvent c’est le nombre d’attaches qui limite le nombre de vaches dans nos étables au Québec donc moins de vaches qui peuvent produire un peu plus de livres de veaux peut être la bonne option. Je m’égare un peu mais c’est pour illustrer qu’il faut parfois faire un peu différent des autres quand on voit que le modèle actuel ne fonctionne pas.
Il y a de la place pour la production bovine au Québec, on produirait 25%-30% de la viande bovine qui y est consommé, mais si on vend notre viande au prix mondial fixé par la bource de Chicago, faire compétition avec les autres pays qui ont une aide gouvernementale et des conditions climatiques différentes serait très difficile sans ASRA.
Revenir en haut Aller en bas
agricerfs



Masculin
Localisation : Saguenay ( St-Honoré )
Date d'inscription : 09/01/2011

MessageSujet: Re: Rentabilité   Lun 07 Mar 2011, 6:34 am

Bonjour , Je peut vous nommé plein de monde qui fesait du vache-veau , semi-finition et finition qui ont tous essayé et qui on quand meme fermé.

On dirait quand region l' agriculture est plus dificile que pres des grands centre ( Quebec , Montreal ). pour tant le prix des terre est tres different , trouvé moi un acres agricole qui vaux entre 500 et 1000 dollards pres de montreal et ici au saguenay il en as plein.

Moi , pere de famille . J'ai deux garcon qui peuvent etre potentiellement une releve , un plus que l' autre car mon deuxieme est un peut malade et je me demande si il vas etre capable de travaillé pour d' autre employeur. ( maladie physique ). J' ai une exploitation agricole que j' ai construit de mes main a 100 % , il y as 30 ans il n' avait que des aulnes et tremble sur ce terrain. J`ai des batiments neufs assez gros pour acceuillir des animaux et meme des legumes , j' ai meme faite de la semi-finition pendant 3 ans ( 2000 a 2003 ).

Je suis a bout de soufle et meme decourragé d' avoir tout mis mes temps libre , vacance , fin de semaine et meme tout mes economies sur ce bout de terrain. La seul facon de vivre de cela etait d' accepter un emploie chez Cerfs Saguenay - Velnor et etre encore a la boite a lunch.
Moi ses trante derniere année j' ai investit quelque centaine de millier de dollads sur cette terre et meme sans prendre de salaire et aujourd' hui sa rapporte a rien. Mon frere qui est en construction a gagné sa vie seulement qu'avec un marteau a 16 dollards et une pre retraite assuré a 55 ans. Trouvé moi la gratitiude , la valorisation quand on ce compare a d' autre personne . A 20 ans on se sacre bien de cela mais je vous dit qua 50 ans on ne trouve pas cela drole de se comparé au autres, non pas acause que nous etiont niochons mais acause que nous avions des valeur autre que eux qui ont sortit des campagnes et on courrus les salaire et les benifices a tout les emploi different obtenus. Personne ( compagnie ) ma donné un dollards a tout les dollards que je mettais dans un fond de retraite par exemple.

Je suis rendu a prendre la decission , avenir de mes enfants en agriculture , a l' aube d'une crise alimentaire mondiale , le monde creve de fain et les AGRICULTEURS AUSSI. Trouvé moi l' erreur. je vais encore perssisté quelques année en esperant que cela change . D' avoir mon prix de vante je me posserais bien la question si je vendrerais. A 50 ans tout le monde pense a s' assir son derrier et moi je m' enligne encore pour 20 ans dans des projets dificile peut etre la est la question.
Bon lundi a tous , Denis

En passant , vos photos sont belle et j' apprecie de les voirs.

Revenir en haut Aller en bas
Charo

avatar

Masculin
Localisation : Centre-du-Québec
Date d'inscription : 14/04/2009

MessageSujet: Re: Rentabilité   Lun 07 Mar 2011, 6:44 pm

Le nombre d’adhérents à l’ASRA pour les veaux d’embouche a baissé de plus de 600 depuis 2005 selon les chiffres de la financière agricole du Québec. La plupart des éleveurs vaches-veaux que je connais ont une autre source de revenu, érablière, lait, grande culture, entreprise, ou tout simplement travaille à l’extérieur de la ferme. Très peu vivent seulement de la production bovine, ça semble être le modèle pour faire du bœuf au Québec .
Revenir en haut Aller en bas
agricerfs



Masculin
Localisation : Saguenay ( St-Honoré )
Date d'inscription : 09/01/2011

MessageSujet: Re: Rentabilité   Lun 07 Mar 2011, 9:47 pm

La semi-finition est le veaux d'embouche je crois , beaucoup on arretté en 2003 , l'année de la vache folle , en 2002 le prix etait considerablement baissé du au manque de foin dans l'ouest qui avait fait chuté les prix.moi dans mon rang ont etait 6 a faire de la semi-finition et bien plus gros que moi et en 2005 tous etait fermé , Moi les chiffre de la financiere agricole je ne lui crois pas du toute , on fait dire n' importe-quoi des chiffres.

Un autres exemple que je vous donne , dans ces année là au saguenay ont avait une coop de producteur de boeuf , les 6 producteurs que je parlait dans le paragraphe precedant appartenait a cette coop , les vaux appartenait a la coop et l' asra etait percu par la coop et redistribué par la suite au membre , ont etait 30 qui fesait partit de cette coop. Comment tu pense que la financiere a pris cela en consideration un adherents ou 30.

La production bovine est rendu un side-line , de ma connaissance cela a toujours ete je crois , beaucoup de femme de producteur travaillait a l' exterieur pour nourir les betes , j' en connait et proche de moi .

Avec tout l' argent que l'on investit sur nos terre on devrai pas voir sa , Un ouvrier , un electricien , un mecanicien ont pas besoin d' un coffre d' outil de 200000 $ pour vivre , j' ai deja construit une maison avec un marteux , skilsaw , drill , niveau et quelques autre bebelle , cout d'achat des outils environ 1000 dollards pas plus et nos ouvrier gagne 35 dollards de l`heures.

Pourquoi nous agriculteur devrai travaillé pour des pinuts , faudrai changer la mentalité des gens , l`autre jour il vient un professeur du Cegep chez m oi pour achetter une corde de bois , je lui dit que la corde vaut 70 $ , lui m`offre 55 dollards et avec misere . Je part a rire et je luit dit , ecoute je connait du monde qui vont travaillé a 35 dollards de l`heure et il ont seulement a trainé une boite a lunch , moi je doit fournir une machinerie qui vaut 50 000 dollards , une scie , un fendeur et plusieur employé pour fendre ce bois et travaillé pour des pinuts , non . Prend ta voiture et part. J`aime faire mon independant dans ces moment là.

Pensé vous revoir la couleur de votre argent que vous avez investit dans l' agriculture , moi je pense que presantement je suis perdant .

Fini de me lamenter pour ce soir , Denis
Revenir en haut Aller en bas
Kalina

avatar

Féminin
Date d'inscription : 17/03/2009

MessageSujet: Re: Rentabilité   Ven 11 Mar 2011, 9:54 am

Pour avoir étudié en agriculture, je sais ocmment ça peut être difficile, surtout pour quelqu'un qui n'a pas une terre qui a passé de génération en génération après avoir été achetée pour presque rien il y a quelques dizaines d'années.

Acheter au prix du marché actuel et en vivre, c'est quasi impossible...

C'est pour ça que j'ai changé de domaine, je suis maintenant un cour en comptabilité pour travailler dans la compagnie de mon père, et à côté j'ai mes animaux pour le plaisir. Qui sait peut-être un jour je ferai la comptabilité dans des fermes, car mes deux domaines d'études se rejoingnent quand même Smile
Revenir en haut Aller en bas
math

avatar

Masculin
Localisation : Colombourg Abitibi-Ouest
Date d'inscription : 03/05/2008

MessageSujet: Re: Rentabilité   Ven 11 Mar 2011, 6:08 pm

J'ai quelques chèvres et vaches... Ce que sa me rapporte couvre a peut prêt les frais encourru Neutral

_________________
@+ Mathieu


Revenir en haut Aller en bas
Charo

avatar

Masculin
Localisation : Centre-du-Québec
Date d'inscription : 14/04/2009

MessageSujet: Re: Rentabilité   Sam 12 Mar 2011, 6:26 pm

Le modèle en production vache-veau est de 117 vaches sur 180 hectares (chiffres de 2009) et en production de bouvillons 1430 têtes/année sur 204 hectares de terre. Si un producteur bovin a cet élevage il devrait recevoir le salaire d’un ouvrier spécialisé si je comprends bien comment fonctionne l’ASRA. A 40 heures/semaine avec 2 semaines de congé par année plus tous les jours fériés et les congés maladies je ne sais pas si ce niveau de production peut-être atteint par un agriculteur. En plus si je veux prendre une année sabbatique je dois vendre tout mon troupeau et perdre tout l’avancement génétique qui prend des années à bâtir.
Revenir en haut Aller en bas
agricerfs



Masculin
Localisation : Saguenay ( St-Honoré )
Date d'inscription : 09/01/2011

MessageSujet: Re: Rentabilité   Sam 12 Mar 2011, 9:58 pm

Une boite a lunch qui coute cher charo. Denis
Revenir en haut Aller en bas
agricerfs



Masculin
Localisation : Saguenay ( St-Honoré )
Date d'inscription : 09/01/2011

MessageSujet: Re: Rentabilité   Dim 13 Mar 2011, 8:03 am

Charo , tu nous ecrit tout des chiffre la , Calcule le cout d'achat d'un tel investissement de 4 a 6 lots de terre a achetter + les animeaux et machinerie , sans conter le temps d'homme et les sacrifice qu'une personne doit faire pour arrivé a cela.
Je vais travaillé toutes ma vie pour 100 acres peut etre 200 si la situation economique devient plus viable en echangent 100 acres de bois en foret et quelques batiments , se qui est tres beau si je me compare au autre en commencant avec rien.

1400 tetes par année , j'immagine que c'est de la semi-finition , j' etait loin de cela avec mes 40 tetes par année qui mengait la production de 60 acres.Sa fait quand meme pas gros (tete / acres ) quand tu calcule le ratio , un peut plus je pensait que cela etait des poules.

Je rie bien quand je lit a 40 hrs /semaine et .......
Comme si cela serait possible en agriculture.Les 3 année que j'ai eu des boeuf en semi-finition j'avais mon pere comme voisin qui se bebrouillait quand meme assez bien en agriculture , on pouvait faire un relais et prendre congé de temps en temps. Le travail que cela demandait etait d'aller cherché un voyage de vagon mangoir de chopper par jours soit environ 1 hrs de travail.
J'aimerais que sa redevienne de meme , je m'ennuis de cela mais pas des deficite que j'ai fait la derniere année.

Bon dimanche a vous tous , Denis Gauthier

Revenir en haut Aller en bas
Charo

avatar

Masculin
Localisation : Centre-du-Québec
Date d'inscription : 14/04/2009

MessageSujet: Re: Rentabilité   Dim 13 Mar 2011, 2:16 pm

Je suis bien contant de vous avoir fait rire un peu.

Bonne journée, Guy Dubuc
Revenir en haut Aller en bas
Charo

avatar

Masculin
Localisation : Centre-du-Québec
Date d'inscription : 14/04/2009

MessageSujet: Re: Rentabilité   Jeu 25 Aoû 2011, 10:35 pm

D'après cet article paru sur le site de la terre de chez-nous, il y aurait 1200 fermes de veaux d'embouche de moins depuis 3 ans:

http://www.laterre.ca/politique/de-grands-absents/

J'espère que la Russie ou d'autres pays vont vouloir acheter mes taureaux dans les années à venir.
Revenir en haut Aller en bas
agricerfs



Masculin
Localisation : Saguenay ( St-Honoré )
Date d'inscription : 09/01/2011

MessageSujet: Re: Rentabilité   Dim 28 Aoû 2011, 8:36 pm

Ils vont tous disparaitre , le vache-vaux devrait vivre et passé au travers mais pas la semi-finition car maintenant les producteurs de vache-vaux vandent leur vaux a 700 livres et detourne la semi-finition je crois , se qu' un producteur vache-vaux me disait il y as un mois.

Sans l' asra il n' a rien a faire dans ce secteur , malheureusement.

Presantement je suis en pleine reflection car mes deux lots voisine un futur terrain que la mine Niobec veut achetter et nous ne savont pas comment ils vont etendre leur achat de terrain , malheureusement ils ont tout les droit avec la loi au mine soit la 235 et la 236 ( loi sur l' expropriation ).

Je vous revient avec des nouvelle en mars , Denis
Revenir en haut Aller en bas
Charo

avatar

Masculin
Localisation : Centre-du-Québec
Date d'inscription : 14/04/2009

MessageSujet: Re: Rentabilité   Lun 29 Aoû 2011, 10:32 pm

On a le pipeline d'ultramar qui passe sur nos terres et effectivement il n'y a pas grand chose qu'on puisse faire pour contrer la loi sur l'expropriation.
Revenir en haut Aller en bas
agricerfs



Masculin
Localisation : Saguenay ( St-Honoré )
Date d'inscription : 09/01/2011

MessageSujet: Re: Rentabilité   Mar 30 Aoû 2011, 6:31 am

J'ai repardé plein de video se que la mine Osisko a fait en Malartic et je te dit que les animaux sont mieux traité que les Homme.

J' ai deux conduit d' eau de la mine qui passe sur nos terre , le premiere fois ils ont rien donné en argent , ont ses apercu que tout etait fait mais ont ses repris la deuxieme fois.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Rentabilité   

Revenir en haut Aller en bas
 
Rentabilité
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» productivité ,rentabilité....................
» La rentabilité des marques ... Billet
» Marco polo et rentabilité ?
» rentabilité au potager
» rentabilité des suivis!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Agri-Qc :: Bovins :: Photos & Vidéos-
Sauter vers: