L'Agriculture au Québec sous toutes ses formes !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Poules des villes ou poules des campagnes?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
pepelepepe



Masculin
Localisation : Vallée du Richelieu
Date d'inscription : 02/03/2010

MessageSujet: Poules des villes ou poules des campagnes?   Dim 02 Mai 2010, 10:28 pm

Je me suis arrêter à un court article originant de l'agence QMI qui traitait du combat de citoyens de Kanata en banlieue d'Ottawa de pouvoir élever des poules à la ville. En lisant l'article, je me suis aperçu que quelques grandes villes d'Amérique du Nord permettent l'élevage de poules en zone urbaine. Notons New York, Seattle, Vancouver, Victoria et Niagara Falls.

Il y a des pours. Certains y voient un droit civique, le droit d'avoir accès à de la nourriture saine dont ils connaissent la provenance.

Et il y a des contres. Selon les municipalités récalcitrantes, l'habitat des poules et des coqs se trouve à la campagne. La SPA (Société protectrice des animaux) d'Ottawa croit qu'une hausse des comportements négligents envers ces animaux sont à prévoir.


Qu'en pensez-vous? Est-ce une bonne chose que les municipalités permettent l'élevage et la garde de poules et de coqs?
Revenir en haut Aller en bas
Stephane



Localisation : Cantons de l'Est
Date d'inscription : 04/02/2010

MessageSujet: Re: Poules des villes ou poules des campagnes?   Dim 02 Mai 2010, 10:55 pm

Même négligées elles ne peuvent pas être pires que dans les pondoirs industriels ou elles sont dans des conditions innomables, l'argument des spca ne tient donc pas.
Je suis pour dans la mesure ou le respect des voisins demeure une priorité.


Dernière édition par Stephane le Mar 04 Mai 2010, 9:50 pm, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Mathias



Masculin
Localisation : Québec
Date d'inscription : 02/05/2008

MessageSujet: Re: Poules des villes ou poules des campagnes?   Dim 02 Mai 2010, 11:10 pm

Je suis aussi pour, dans la mesure où ça ne porte préjudice à personne. Je pense entre autres au niveau des odeurs et de la gestion des fientes.

Quant au coq, je ne crois pas qu'il aurait une bien longue vie à la ville ... Surtout les bons chanteurs ! Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Charo

avatar

Masculin
Localisation : Centre-du-Québec
Date d'inscription : 14/04/2009

MessageSujet: Re: Poules des villes ou poules des campagnes?   Dim 02 Mai 2010, 11:43 pm

Si ça peut éduquer quelques enfants à savoir que l'oeuf vient de la poule et non de l'épicerie, ce sera déjà bon. Un peut d'engrais naturel remplace avantageusement l'engrais chimique pour le jardin ou les fleurs.
Revenir en haut Aller en bas
Mathias



Masculin
Localisation : Québec
Date d'inscription : 02/05/2008

MessageSujet: Re: Poules des villes ou poules des campagnes?   Lun 03 Mai 2010, 11:23 am

Voilà un article paru dans Le Soleil hier, le 2 mai.

Citation :
Annie Morin
Le Soleil


(Québec) Les grandes villes nord-américaines sont de plus en plus nombreuses à permettre à leurs citoyens de garder des poules dans leur cour arrière. Au Québec et dans la grande région de Québec, toutefois, les pondeuses sont encore persona non grata en ville. Ce qui n'empêche pas quelques volontaires de transgresser les règlements pour se donner l'illusion de la campagne et manger de bons oeufs frais.
C'est au tournant des années 2000 que les poules urbaines ont commencé à faire parler d'elles aux États-Unis. Elles se sont d'abord répandues dans les villes où la réglementation ne faisait pas la différence entre animaux domestiques et animaux de compagnie, par négligence ou par choix. Dans les endroits plus restrictifs, des groupes de citoyens ont réclamé et parfois obtenu l'autorisation d'élever des backyard chickens.


L'engouement des citadins pour l'agriculture urbaine, présentée comme une façon de contrôler son alimentation, de survivre à la crise économique et même de sauver la planète, y est pour quelque chose. Aujourd'hui, les pondeuses sont bienvenues dans près de 100 villes américaines, de New York à Seattle en passant par Atlanta, San Francisco et Chicago. Souvent, le nombre de bêtes à plumes est limité (4, 10, parfois 25!) et une certaine distance (autour de 10 mètres) doit être respectée entre les poulaillers et les voisins. Les coqs et les poulets de chair sont rarement acceptés, car les premiers chantent et les seconds produisent davantage d'excréments.

Au Canada, les poules pondeuses ont effectué une percée à Niagara Falls, à Brampton et à Guelph en Ontario ainsi qu'à Victoria et à Surrey en Colombie-Britannique. Vancouver et Halifax y songent. Toronto subit des pressions. Au Québec, c'est le calme plat.


Vérification faite, les gallinacés (c'est leur nom scientifique!) ne sont pas permis - sauf en zone verte - dans les limites de la ville de Québec, qui a complété l'harmonisation des règlements sur les animaux, qu'ils soient dits domestiques, familiers, sauvages ou exotiques. L'amende est de 100 $ plus les frais pour une première infraction. Elle double à la deuxième offense et quintuple à la troisième.

Les règlements des territoires fusionnés étaient moins clairs. Ainsi, s'il était interdit un peu partout de posséder serpents et araignées, s'il était même précisé que les chacals étaient proscrits à Charlesbourg et les rhinocéros interdits à Lac-Saint-Charles, aucune des anciennes villes ne parlait précisément des poules. François Moisan, porte-parole de la Ville de Québec, précise que les propriétaires de poules urbaines pourraient aussi être poursuivis en vertu du règlement sur les nuisances, qui prévoit des amendes de 300 à 1000 $ plus les frais. À condition que les voisins se plaignent, bien sûr.

Sur la Rive-Sud, Lévis vient d'adopter son règlement sur «les nuisances, la paix, l'ordre, le bon gouvernement, le bien-être général, la sécurité et les animaux», début avril. Celui-ci mentionne qu'il «est interdit à toute personne de garder ou d'avoir en sa possession, à titre d'animal domestique, un animal de ferme. La présente interdiction ne s'applique pas dans les zones où les usages agricoles sont autorisés». Les contrevenants s'exposent à des amendes de 300 à 1000 $. En cas de récidive, les montants sont doublés.


Dernière édition par Mathias le Lun 03 Mai 2010, 11:27 am, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Mathias



Masculin
Localisation : Québec
Date d'inscription : 02/05/2008

MessageSujet: Re: Poules des villes ou poules des campagnes?   Lun 03 Mai 2010, 11:26 am

Et un article connexe, aussi paru dans Le Soleil du 2 mai :

Citation :
Annie Morin
Le Soleil


(Québec) Il y a toujours quelqu'un quelque part pour contourner les règles. Un simple appel à tous du Soleil a permis de débusquer plusieurs Québécois ayant déjà gardé des poules (au centre-ville, en banlieue, dans un jardin communautaire...) ou ayant l'intention de s'y mettre. Aucun n'a toutefois accepté de dévoiler son identité, de peur de se faire pincer par les autorités municipales.

C'est le cas de Denise (nom fictif), qui vit en banlieue et se prépare à accueillir trois poules : une brune, une noire et une blanche, déjà réservées chez un agriculteur de l'île d'Orléans. Son conjoint construit un petit poulailler qui sera installé dans la cour arrière. La dame ne craint pas la réaction des voisins, qu'elle se promet de gâter avec de bons oeufs frais. Il faut dire qu'ils ont l'habitude : l'un d'eux gardait 10 poulettes l'été dernier!

«La pompe de la piscine du voisin d'en arrière fait plus de bruit», dit Denise en connaissance de cause. Se qualifiant de «débutante en pou­les», notre interlocutrice les adopte pour se rapprocher de la nature et savoir ce qu'elle mange. Elle croit aussi que la compagnie des petites bêtes fera du bien à sa mère âgée, qui vit avec elle à la maison.

Michel (nom fictif), qui a déjà gardé des poules en ville quand ses enfants étaient en bas âge, entend aussi récidiver, pour le plaisir de ses petits-enfants et des jeunes voisins cette fois. Une bonne occasion, selon lui, de leur faire réaliser l'importance de l'agriculture et de bien s'alimenter.


Christine Gingras, présidente du nouveau Réseau d'agriculture urbaine de Québec, aimerait bien que la réglementation s'assouplisse pour permettre l'élevage de poules urbaines dans la grande région de Québec, mais elle considère qu'il y a d'autres batailles plus importantes à mener. «Ceux qui veulent le faire le font et ça ne dérange personne», fait-elle remarquer, peu inquiète de voir apparaître des «inspecteurs de poules» à Québec et à Lévis.
Revenir en haut Aller en bas
pepelepepe



Masculin
Localisation : Vallée du Richelieu
Date d'inscription : 02/03/2010

MessageSujet: Re: Poules des villes ou poules des campagnes?   Lun 03 Mai 2010, 6:53 pm

Dans les villes québécoises un éleveur en herbe de poules urbaines peut recevoir des amendes surtout s'il y a plainte de la part de ses voisins ou d'autres voyant cette pratique comme une nuisance ou n'aimant pas le propriétaire de ces plumidés. Aussi bien penser à se procurer des poules pondeuses régulières s'il faut fournir en oeufs tous ceux qui pourraient représenté un potentiel de dénonciation. Malgré tout, il y aura toujours un vieux grincheux ou une vieille fatigante pour mettre le bordel dans la basse-cour de ces éleveurs néophytes. D'élever des poules pondeuses clandestinement pourrait bien constituer une pratique qui ne sera pas de tout repos. Surtout avec cette possibilité constante d'une menace d'une plainte qui pourrait forcer le transfert des poules de l'enclos à l'assiette.
Revenir en haut Aller en bas
Fany

avatar

Féminin
Localisation : Val d'or
Date d'inscription : 15/04/2009

MessageSujet: Re: Poules des villes ou poules des campagnes?   Mar 04 Mai 2010, 9:35 pm

Je suis pour.
Pour les coqs c'est un peu plus embétants mais pour le reste, je crois pas que les poulettes soient plus mal traité qu'à la ferme.
Encore certain éleveurs les gardent dans des cages beaucoup trop petite.

C'est un droit (dans le respect des voisins c'est certain) pour tout citoyen.

On interdit pas encore de faire des potagers en ville. Razz
Revenir en haut Aller en bas
foxtrott

avatar

Féminin
Localisation : st andree dargenteuille (laurentide)
Date d'inscription : 07/08/2008

MessageSujet: Re: Poules des villes ou poules des campagnes?   Mer 05 Mai 2010, 8:30 am

lol ouin mais fanny le potager a pas le meme impacte par contre hihih !! !
mais je suis plutot pour pourquoi pas
je ne dit aps avoir une elevage de 30 poule dans sa cours
mais en avoir jusqua 5-6 pourquoi pas
et cest tellement bon des oeuf frai !
Revenir en haut Aller en bas
pepelepepe



Masculin
Localisation : Vallée du Richelieu
Date d'inscription : 02/03/2010

MessageSujet: Re: Poules des villes ou poules des campagnes?   Mer 05 Mai 2010, 9:39 pm

Une question stratégique avant d'établir sa mini-ferme d'élevages de poules en zone urbaine, évaluez la qualité de vos rapports avec vos nombreux voisins. Si vous êtes rendus continuellement en cour parce que l'un de vos voisins se plaint à la ville des feuilles de vos arbres que le vent transportent de son côté de la clôture. Pas sûr que ce soit une bonne idée de prêter flanc à d'autres accusations de ce voisin dont vous rêver que votre arbre avec ses feuilles criminelles tombe sur la maison. Là il aura une vraie raison de se plaindre des feuilles rendues chez lui, alors qu'il y en aura même à l'intérieur de sa maison. Voulez-vous m'emprunter ma scie mécanique par hasard?
Revenir en haut Aller en bas
Stephane



Localisation : Cantons de l'Est
Date d'inscription : 04/02/2010

MessageSujet: Re: Poules des villes ou poules des campagnes?   Mer 05 Mai 2010, 10:13 pm

Il y a aussi le nombre, en ville, deux bonnes pondeuses seront probablement suffisantes pour offrir des oeufs a une famille normale. Inutile d'en garder 10 et de risquer de perdre le controle.
Une bonne installation qui prouve qu'on est sérieux, un nettoyage fréquent pour éviter les odeurs. Une bonne situation pour éviter que les voisins ne voient les oiseaux ce qui peut les encourager a se plaindre. En fait, on évite tout les impacts qu'on peut sur les voisins, ils n'auront alors aucune raison de se plaindre. Bien sur, y'aura toujours la voisine chialeuse qui veut toujours faire du tors mais, si elle ne sait pas qu'on a des oiseaux....
Revenir en haut Aller en bas
Fany

avatar

Féminin
Localisation : Val d'or
Date d'inscription : 15/04/2009

MessageSujet: Re: Poules des villes ou poules des campagnes?   Ven 07 Mai 2010, 8:21 am

C'est ce jeu de cache-cache que je déplore avec les voisins.
On (quand je dit on, je parle des citoyens) devrait faire reconnaitre ce droit, c'est quand même pas un acte criminel. Si tout est fait dans les rêgles, pourquoi pas.

Il y aura toujours du monde pour se plaindre, c'est sur, comme c'est le cas présentement avec les chats et les chiens du voisinages. Mad

A certain endroit c'est même avec les enfants qui jouent dans la ruelle. Sad

Fraudrait pas non plus laisser toute la place au chialeux.
Revenir en haut Aller en bas
pepelepepe



Masculin
Localisation : Vallée du Richelieu
Date d'inscription : 02/03/2010

MessageSujet: Re: Poules des villes ou poules des campagnes?   Sam 08 Mai 2010, 1:38 am

Fany a écrit:

Citation :
C'est ce jeu de cache-cache que je déplore avec les voisins.

J'ai revu la fin de semaine passée un ami dont voici plusieurs années j'avais été visité chez lui à Trois-Rivières un jour du mois de juillet (j'y ai demeuré plusieurs années). Je me rappelle de la scène.

On jasait sur le perron arrière de son bungalow tout en prenant une bonne bière froide. J'avais remarqué une clôture assez haute qui faisait le tour de sa cour-arrière et entouré de conifères à l'extérieur. Je lui avais posé la question si une cour aussi peu visible des voisins avait une utilité quelconque genre des partys de nudistes ou je ne sais quoi. Il m'a regardé en souriant tout en me montrant un sac d'herbe. Bon ok c'est pour faire de la boucane tranquille avec des amis et faire léviter l'esprit.

Je regardais son cabanon à tondeuses, enfin ce que je croyais être son cabanon à tondeuses, et je le trouvais assez particulier. Il y avait un genre de petite porte battante sur le côté avec une planche en pente vers le sol. Je lui ai fait part de mon observation et je lui ai demandé à quoi ça pouvait bien servir. Il m'a répondu d'être patient et que je m'en apercevrais bien assez vite. Puis au court de notre conversation où nous étions en train de réinventer la roue, j'ai vu une poule brune sortir.

Mon cher ami élevait des poules dans une cour arrière très à l'abri des regards dans une propriété privée de Trois-Rivières. Et bien vous savez quoi. De sa part , je n'étais aucunement surpris. Une cour arrière multifonctionnelle permettant les comportements interdits et les animaux interdits (et possiblement les partouzes, mais il passait cet aspect sous silence). Bravo! Ton poulailler ressemble à s'y méprendre à un cabanon à tondeuses à gazon. Dans son cas il n'avait pas à jouer à cache-cache avec ses voisins, il était tout simplement trop bien caché, du genre invisible.
Revenir en haut Aller en bas
Happy

avatar

Féminin
Localisation : Abit-Tibi
Date d'inscription : 26/07/2008

MessageSujet: Re: Poules des villes ou poules des campagnes?   Sam 08 Mai 2010, 7:13 am

je trouve ça hyper con d'interdire les poules à la ville, je ne vois pas le problème que ça pourrait créer, juste le nombres de poules peut-être qui pourrait être à surveiller, un peu comme les chats et chiens.
Revenir en haut Aller en bas
Stephane



Localisation : Cantons de l'Est
Date d'inscription : 04/02/2010

MessageSujet: Re: Poules des villes ou poules des campagnes?   Sam 08 Mai 2010, 9:55 am

Le problème en ville, c'est la promiscuité. Ce qui se passe dans notre cour impacte sur la cour du voisin. Il faut donc faire doublement attention. Si jamais personne n'exagérait, dans un sens ou dans l'autre, tout irait bien mais, certaines personnes exagèrent toujours. Il y en a qui ne nettoieront pas le poulailler et les voisins, qui eux ont aussi le droit de ne pas sentir la poule, le subiront et alors, quelle est la limite des odeurs "acceptables"? Aussi, de l'autre côté, il y aura des gens qui ne sentiront rien, n'entendront rien, ne subiront rien mais, juste parce qu'ils sont méchants, se plaindront! C'est toujours ca qui arrive, les gens ne peuvent vivre seuls mais ne peuvent non plus vivre en communauté!

Je suis pour le droit de garder ce qu'on veut en ville mais, il faut alors que ca n'ait aucun impact sur les voisins.
Revenir en haut Aller en bas
Amavic



Date d'inscription : 06/06/2010

MessageSujet: Re: Poules des villes ou poules des campagnes?   Dim 06 Juin 2010, 10:15 pm

Hey bien pour ma part je viens de terminer mon petit poulailler et je reste en ville!! j'ai une court très intime donc j'espère ne pas déranger personne! Smile
Revenir en haut Aller en bas
Amavic



Date d'inscription : 06/06/2010

MessageSujet: Re: Poules des villes ou poules des campagnes?   Dim 06 Juin 2010, 10:20 pm

je suis nouveau sur le forum et je cherchais des fois une personne qui aurait des poules BIO a vendre et qui voudrais aussi les reprendre pour l'hiver???

J'ai trouvé une place pour en acheter mais elle ne sont pas bio...

et aussi si il y a des races de poules pondeuse autre que brune qui sont intéressante à élever???

merci
Revenir en haut Aller en bas
Louise C

avatar

Féminin
Localisation : Montérégie
Date d'inscription : 25/04/2010

MessageSujet: Re: Poules des villes ou poules des campagnes?   Lun 07 Juin 2010, 1:27 pm

Dans les grandes villes, je ne sais pas comment un bon père de famille pourrait garder 2 ou 3 poules si sa petite famille demeure dans un 3e étage. La promiscuité est telle qu'un individu devra être très ingénieux pour camoufler, au vu et su des voisins, son élevage à plumes illégal!

Par contre, en banlieue, là où les terrains sont de bonnes dimensions, suffisantes pour un petit espace équivalent à un carré de sable pour enfants, et un petit poulaillier abritant 1, 2 ou 3 poules - suffisantes pour fournir les oeufs pour la famille, je ne vois pas de raisons justifiant l'illégalité des volailles banlieusardes. Au pire, si les poules font des petits besoins par çi par là, ce n'est certainement pas pire que pour les autres animaux domestiques permis par les villes et banlieues, chats et chiens.

J'ai déjà eu une voisine qui voulait que je coupe mes arbres parce qu'il y avait trop d'ombre dans sa cour; cette même voisine m'avait même reproché les petits besoins d'un animal qui était passé dans sa cour et avait laissé sa trace sur le gazon! Tout le monde sait bien que les chats grattent le sol pour faire leurs petites choses et enterrent le tout; la propreté, c'est un chat!

Certaines banlieues auraient peut-être moins de problèmes de hannetons s'ils permettaient aux citoyens d'avoir leurs poules! Moins de problèmes de mauvaises herbes et d'insectes nuisibles aussi si on permettait les canards, tant qu'on y est!!! Plus on se rapproche de la Nature, plus on est regagnant, à mon humble avis.
Revenir en haut Aller en bas
https://sites.google.com/site/jardindelouisec/
pepelepepe



Masculin
Localisation : Vallée du Richelieu
Date d'inscription : 02/03/2010

MessageSujet: Re: Poules des villes ou poules des campagnes?   Lun 07 Juin 2010, 11:56 pm

Bienvenue sur agriqc.com, Amavic et salutations tardives à Louise C.

Sais-tu si les poules sont permises dans la ville où tu demeures Amavic? J'espère pour toi que ton voisinage est tolérant.


À Louise C, je connaissais pas cette espèce de poule, la poule banlieusarde. C'est un croisement de deux espèces connues? Peut-être un croisement entre la poule citadine et la poule campagnarde? Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Louise C

avatar

Féminin
Localisation : Montérégie
Date d'inscription : 25/04/2010

MessageSujet: Re: Poules des villes ou poules des campagnes?   Mar 08 Juin 2010, 9:29 am

Bonjour Pepelepepe,
Merci pour les mots de bienvenue.
La banlieue n'est pas encore la ville mais ce n'est plus la campagne. Les humains sont des êtres compliqués. Lorsqu'ils habitent les villes, ils voudraient vivre à la campagne. Les jeunes, lorsqu'ils habitent la campagne, ne rêvent qu'au jour où ils vivront en ville. C'est comme çà que les régions se sont vidées.

Toutefois, on assiste présentement à un retour à la nature, les gens commencent des petits jardins communautaires partout, les toits des édifices commencent à se transformer en jardins; il n'y a qu'un petit pas à faire pour que dans les banlieues, les mentalités changent aussi. Les questions environnementales sont à la mode ces temps-çi.
Revenir en haut Aller en bas
https://sites.google.com/site/jardindelouisec/
Amavic



Date d'inscription : 06/06/2010

MessageSujet: Re: Poules des villes ou poules des campagnes?   Mar 08 Juin 2010, 9:46 pm

Je ne pense pas que ce soit permis... mais j'ai un grand terrain très intime... je me lance quand même!! Smile Pénélope connais tu une place sur la rive sud de montréal ou que je pourais acheter 2 poules pour l'été et les rapporter à l'automne???

Merci
Revenir en haut Aller en bas
pepelepepe



Masculin
Localisation : Vallée du Richelieu
Date d'inscription : 02/03/2010

MessageSujet: Re: Poules des villes ou poules des campagnes?   Mer 09 Juin 2010, 12:55 am

Pour les acheter, je crois pas que ce soit difficile à trouver. Mais je suis pas sûr qu'ils voudront les reprendre à l'automne. Tout dépends de ce que tu leur propose. Mais si c'est trop désavantageux, je crois pas qu'ils embarqueront dans une telle entente.

Pour le nom c'est Pépé, qui est mon véritable surnom. Pépé Lepépé ça me vient d'un ami d'origine hispanophone (Porto Rico) vivant maintenant à Boston dont le surnom était pepelepepe. De là l'ajout de Lepépé. D'ailleurs certains croient que mon nom véritable est Pépé Lepépé. Disons que ça ferait un peu trop original à mon goût.
Revenir en haut Aller en bas
Amavic



Date d'inscription : 06/06/2010

MessageSujet: Re: Poules des villes ou poules des campagnes?   Mer 09 Juin 2010, 9:06 pm

ha je n'avais pas remarqué.... je pense que j'ai écrit pénélope par reflex... car j'ai une bonne amie qui s'appel pénélope Smile mais je l'appel Pépé
Revenir en haut Aller en bas
pepelepepe



Masculin
Localisation : Vallée du Richelieu
Date d'inscription : 02/03/2010

MessageSujet: Re: Poules des villes ou poules des campagnes?   Jeu 10 Juin 2010, 1:23 am

Amavic, l'appelle-tu Pépé parce qu'elle est jolie et que en rapport avec son nom Pénélope ça va aussi dans le sens de l'expression "une belle pépé". Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Amavic



Date d'inscription : 06/06/2010

MessageSujet: Re: Poules des villes ou poules des campagnes?   Jeu 10 Juin 2010, 8:13 am

les 2 Smile
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Poules des villes ou poules des campagnes?   

Revenir en haut Aller en bas
 
Poules des villes ou poules des campagnes?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Poules des villes
» Marmottes: danger pour les poules?
» Poules qui dorment par terre?
» dimension poulallier 6 poules
» Des poules en ville et dans nos campagnes

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Agri-Qc :: Oiseaux :: Les Poules-
Sauter vers: